Tonton Bicha-AKA Daniel Fils-Aimé-soulève des controverses avec sa pub "alcoholisée"

By: haiticonnexion , 3:04 PM GMT on November 08, 2013

Share this Blog
0
+

Haiti: Dans un spot publicitaire publié récemment, le comédien bien connu Tonton Bicha populairement ainsi connu a comme rejeté le rhum national Barbancourt pour un rhum importé de la Dominicanie.

A un moment où les relations entre Haiti et la République dominicaine sont tendues du fait de la décision de la Cour Constitutitonnelle dépouillant de leur nationalité près de 200 000 haitiano-dominicains, le comédien a provoqué la colère de plus d'un avec son spot publicitaire qui est considéré comme un manque d'égard et de sympathie pour les individus victimes du verdict dominicain.

Dans la même foulée, Bicha a provoqué aussi la colère des adeptes du vaudou qui, selon eux, a été avili dans la pub


Pour entendre le spot 


______________________________________


Réaction en bas de Tonton Bicha à l'article du Nouvelliste sur la controverse


J’étais en tournée au Canada quand un ami m’a fait parvenir un courriel par lequel il m’invitait à lire un article paru dans le plus ancien quotidien, Le Nouvelliste, qui parlait de moi. Le titre même de l’article me portait à croire qu’il s’agissait d’une démarche intéressée : “Pour un rhum importé, Bicha avilit le vaudou et Barbancourt”. Je nie catégoriquement les faits qui me sont reprochés. D’ailleurs, si vous vouliez faire allusion à mon dernier pub Bakara, je n’ai jamais cité  “Barbancourt”. L’art est très difficile à comprendre surtout lorsqu’on n’est pas prêt. En plus, force est de constater que nous sommes en présence d’un faux débat. Dans votre article, vous avez induit en erreur vos différents intervenants. 

A partir de ce constat, je suis en droit de me poser certaines questions: Un “directeur d’opinion” de la trempe de Roberson Alphonse n’est-il plus en mesure d’apprécier et de juger une oeuvre artistique en toute objectivité? Le personnage Tonton Bicha  n’a-t-il pas le droit de représenter un rhum dénommé “Bakara”? N’ai-je pas le droit de faire de la publicité pour une entreprise qui apprécie à leurs justes valeurs mes talents? En agissant de la sorte, ai-je commis une infraction prévue et punie par la législation pénale haïtienne ? Tout d’abord, je dois vous avouer que j’ai accepté de monnayer mes talents en les mettant à la disposition dudit rhum parce que j’estime qu’il est de bonne qualité. 

Et surtout à cause de sa présence constante à travers les différentes activités à caractère culturel telles que  les fêtes patronales, le rara, le carnaval, nos différents festivals, le sport, etc  A la lumière de ces considérations, ne pourrions-nous pas dire que c’est le vrai rhum culturel haïtien ? En dépit de son jeune âge, il a pu s’attirer la sympathie d’un grand nombre de consommateurs. Mon ami Alphonse, dans votre article, les personnes interviewées ont émis des commentaires à partir de données fausses. Puisqu’à aucun moment de la durée je n’ai eu à citer  “Barbancourt” ni à entreprendre une campagne de dénigrement contre ce produit. 

Lors même que je le citerais, ce ne serait pas un péché mortel. Nous en voulons pour preuve la concurrence entre Pepsi et Coca. Par contre, je ne le ferais sous aucun prétexte dans un pays où la culture de la tolérance fait défaut. Point n’est besoin de vous rappeler que lorsque les données sont fausses, les résultats seront toujours faux. Certains de vos intervenants qui s’érigent en défenseurs de la production nationale n’ont même pas le courage d’utiliser une pipe locale, disons mieux  “made in Haiti”. 

Quelle hypocrisie! Comment ces intellectuels peuvent-ils se laisser prendre à ce piège? Si je ne m’abuse, je crois que les autorités crient à longueur de journée “Haiti is open for business”.  Ce comportement n’est-il pas de nature à décourager les potentiels investisseurs haïtiens ou étrangers? Mon frère Roberson, quelle est l’économie d’une telle démarche? Il ne peut pas y avoir de développement sans compétition. Permettez-moi de vous rappeler que je suis un publicitaire ayant été honoré plus d’une dizaine de fois. Donc, je maîtrise très bien mon métier, et mes millions de fans peuvent en témoigner. Si un quelconque compétiteur se sent menacé par la  montée en flèche de Bakara, qu’il améliore la qualité de son produit et ensuite trouve un bon publicitaire. Mon cher Roberson Alphonse,  vous vous êtes trompé grandement sur ma personne, et je vous pardonne, mon frère. 

Un dernier rappel : l’article 313 du code pénal haïtien stipule: “Sera coupable du délit de diffamation, celui qui, soit dans les lieux ou réunions publics, soit dans un acte authentique et public, soit dans un écrit imprimé ou non qui aura été affiché, vendu, ou distribué, aura imputé à un individu quelconque des faits qui portent  atteinte à son honneur et à sa considération”.

Ne vous en faites pas, je ne vais pas vous demander de me présenter des excuses publiques. Mais, le plus fort, ce n’est pas celui qui se cache derrière des actes de bravade, mais celui qui reconnaît avoir causé du tort à autrui. On n’est homme que dans la mesure où l’on parvient à vibrer au rythme de cette dimension.

Daniel Fils-Aimé

“TontonBicha”
Le Nouvelliste

HC Logo (haiticonnexion)
La Connexion des Connexions
HC Logo
eclipse nov 2013 wunderground (weebeach)
partial eclipse over Chesapeake bay
eclipse nov 2013  wunderground
eclipse (twostand)
eclipse
Flood Tabarre (haiticonnexion)
Incondations à Tabarre
Flood Tabarre

Reader Comments

Comments will take a few seconds to appear.

Post Your Comments

Please sign in to post comments.

or Join

Not only will you be able to leave comments on this blog, but you'll also have the ability to upload and share your photos in our Wunder Photos section.

Display: 0, 50, 100, 200 Sort: Newest First - Order Posted

Viewing: 1 - 1

Page: 1 — Blog Index

1. WunderAlertBot (Admin)
3:17 PM GMT on November 14, 2013
haiticonnexion has created a new entry.

Viewing: 1 - 1

Page: 1 — Blog Index

Top of Page

About haiticonnexion

Environnement/Weather stories related to Haiti. Also stories of storms or scandals in Haiti.Sujets d'intempéries,de tempêtes aux sens propre et figu