Haiti: Les prévisions erronées de l'Etat [haitien] tuent encore des Haïtiens

By: haiticonnexion , 3:53 PM GMT on June 18, 2013

Share this Blog
1
+

Onde tropicale/Dégâts

Les prévisions erronées de l'Etat tuent encore des HaïtiensLe Nouvelliste | Publié le :17 juin 2013 Frantz Duval duval@lenouvelliste.com Twitter:@Frantzduval

Trois départements : le Nord-Ouest, le Centre et l'Artibonite font le décompte macabre de la désolation après les pluies de la fin de la semaine dernière. Le gouvernement s'est réuni ce lundi et déjà, n'était les interrogations autour de l'utilisation des derniers fonds d'urgence, il faudrait, avec raison, décaisser des ressources pour cautériser les plaies ouvertes des victimes.
Premières pluies de la saison des pluies, premiers morts, premières inondations, premiers dégâts. Le ministère de l'Agriculture en porte la responsabilité et va sans doute en tirer avantage. Toute la machine de l'Etat haïtien est coupable, mais s'apprête à porter secours aux victimes.
Pourtant, ce ne fut rien de bien grave que ces premières averses de la saison. Ce ne sont ni des ouragans ni des dépressions tropicales majeures. Les pluies d'une simple onde tropicale.

Rien de grave, mais déjà des morts

Nous sommes fragiles, la population incrédule. L'environnement est dégradé et les zones à risque sont nombreuses. Mais voilà pour prévenir le danger, il faut que conscience soit prise qu'il y a danger.
Encore une fois, faute de ressources, la direction du Centre national de météorologie n'a pas produit les alertes adéquates à la situation, faute de moyens d'affiner ses prévisions. 
Des équipements modernes (ordinateurs, stations de mesure, etc.) qui doivent être installés depuis trois ans dorment encore dans des boîtes dans le petit local que le centre squatte à l'Office national de l'aviation civile (OFNAC). La dernière fois que Le Nouvelliste s'est enquis de leur sort, il y a moins d'un mois avant l'ouverture officielle de la saison cyclonique, le ministère de tutelle se faisait encore des promesses. Le technicien dominicain en charge du projet est mort en cours de route et n'a pas été remplacé.
Des sources bien placées indiquent que ces équipements reçus en don ne suffiront pas à changer la donne. Il faut plus encore.
Le ministère de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural, le ministère concerné par cette catastrophe dans la catastrophe, épuise les milliards de la République en projets oiseux, mais ne peut dégager les quelques dizaines de millions de gourdes qui permettraient de doter le pays d'un vrai système de prévision et d'alerte météorologique.
Faut-il croire que le peu d'empressement de bien alerter permettra d'accéder à des fonds d'urgence plus juteux pour réparer les dégâts des intempéries, surtout si on ne sait pas quelle est la force des vents ou le nombre de millimètres de pluie qui causent les dégâts...? Les mauvaises langues le disent...

Pas de pluviomètre

Ce lundi, sur les antennes de Magik 9, le responsable départemental de la direction de la Protection civile (DPC) n'a pas caché que la ville de Port-de-Paix, chef-lieu du département du Nord-Ouest, ne dispose pas de pluviomètre... Les rues de la ville et les environs de Saint-Louis-du-Nord étaient encore sous les eaux au moment où le responsable étalait le dénuement de la zone.
Le cas du Nord-Ouest n'est pas un exemple isolé : les pluviomètres, les anémomètres, les baromètres ne sont pas des instruments de mesure disséminés sur tout le territoire. Quand il en existe, le relevé des mesures n'est pas systématique, confesse un professionnel du secteur de la météo. « Souvent, nous y allons au pif », avoue-t-il.
Haïti, pays situé sur la trajectoire des cyclones, se trouve dans l'incapacité d'observer, d'étudier et de prévoir les phénomènes météorologiques. Incapable de déterminer la taille des pluies qui s'abattent sur son territoire ni de relever les niveaux d'eaux qui, d'année en année, provoquent des inondations. Les responsables sont donc incapables de décider à chaque fois s'il faut donner l'alerte ou pas.
« A l'approche des grands systèmes, pour agir, nous attendons de voir la réaction des pays qui nous entourent, cependant la dégradation de notre écosystème n'a rien de comparable avec la leur. 20 millimètres de pluie ici ne sont pas 20 millimètres de pluie en République dominicaine, à Porto Rico ou à Cuba, encore moins à Miami. Comme de toute façon nous ne pouvons pas savoir quand nous recevons 20 millimètres de pluie... la moindre pluie tue», explique, résignée, une source du secteur interrogée par Le Nouvelliste.

Pas d'alerte

Le bulletin de la météo pour le vendredi 14 juin, dernier jour ouvrable de la semaine dernière, ne faisait aucune recommandation particulière à la population. Seul le grand Sud, totalement épargné par les inondations, était appelé à une certaine vigilance.
Le bulletin disait ceci : « Situation synoptique dans la Caraïbe et sur l'Atlantique
La sixième onde tropicale de la saison (OT6) est localisée ce matin à l'Est de la République dominicaine. Elle est prévue de traverser les régions Sud d'Haïti d'ici ce soir. Par conséquent, des averses orageuses modérées à fortes et des épisodes de vents sont possibles sur le pays, notamment dans le grand Sud ce soir et demain.
Prévision pour Haïti
• Ensoleillé au cours de la journée ;
• Nuageux dans l'après-midi et dans la soirée; 
• Hausse légère des températures, mais plus ou moins agréables en milieu de nuit ;
• Des averses modérées et orages épars prévus sur les départements du Sud, du Sud-Est, des Nippes, de la Grand' Anse, du Centre, du Nord et du Nord-Est.
Tendances ultérieures
Samedi & Dimanche : Temps ensoleillé au cours de la journée ; nuageux dans l'après-midi avec possibilité d'averses et orages épars sur le pays. »

D'un bulletin à l'autre rien de particulier

Le bulletin du jour suivant, soit le samedi 15 juin, est encore plus curieux. Alors que les pluies ont déjà fait des ravages, les prévisions ne changent pas, mais un paragraphe tombe comme une brindille dans l'onde pour demander « aux habitants des zones à risques d'inondation, d'éboulement et de glissement de terrain de rester vigilants et d'appliquer les consignes pratiques de sécurité lors de ces activités pluvieuses et orageuses ». Rien de plus.
Le bulletin dit ceci:
« Situation synoptique dans la Caraïbe et sur l'Atlantique
L'axe de la sixième onde tropicale (OT6) de la saison continue son passage sur Haïti ce matin. Par conséquent, un temps nuageux accompagné de la pluie intermittente faible à modérée et des orages isolés sera attendu sur l'ensemble du pays pendant la journée ou la soirée.
Prévision pour Haïti
• Nuageux et pluvieux au cours de la journée et en soirée ;
• Températures supportables au cours de la journée, fraîches et agréables durant la nuit ;
• De la pluie intermittente faible à modérée et des orages isolés seront attendus sur le pays au cours de la journée ou en soirée.
En conséquence, Le CNM de concert avec le SPGRD et la DPC demande aux habitants des zones à risques d'inondation, d'éboulement et de glissement de terrain de rester vigilants et d'appliquer les consignes pratiques de sécurité lors de ces activités pluvieuses et orageuses.
Tendances ultérieures
Dimanche & Lundi : Temps partiellement ensoleillé au cours de la journée ; nuageux dans l'après avec possibilité d'averse et d'orages isolés dans certains endroits du pays. » 

Sortir de l'impasse

« Il serait trop facile de faire porter la charge de ce qui arrive au Centre national de météorologie qui ne dispose ni des moyens, ni du budget, ni de l'attention des autorités pour accomplir sa mission... les cadres font des miracles avec peu de ressources humaines et matérielles», croit un acteur qui évolue depuis des années dans le secteur.

«Haïti doit s'orienter vers un renforcement des capacités nationales de prévisions, passer d'un petit centre de météorologie, qui ne dispose même pas d'un local propre, à un vrai institut de météorologie. Dans le domaine de la prévention et de secours, il faut mettre la Direction de la protection civile du ministère de l'Intérieur en mesure de répondre aux catastrophes quand elles surviennent. En faire une institution solide et forte comme dans les pays voisins », estime notre source qui a souhaité conserver son anonymat.

Les catastrophes qui menacent Haïti sont diverses et nombreuses, la prévision et la prévention sont nos seules vraies armes, sinon des milliards en fonds d'urgence seront dépensés en vain à chaque fois. Et combien de vies humaines resteront irremplaçables...

 Frantz Duval duval@lenouvelliste.com Twitter:@Frantzduval





Reader Comments

Comments will take a few seconds to appear.

Post Your Comments

Please sign in to post comments.

or Join

Not only will you be able to leave comments on this blog, but you'll also have the ability to upload and share your photos in our Wunder Photos section.

Display: 0, 50, 100, 200 Sort: Newest First - Order Posted

Viewing: 1 - 1

Page: 1 — Blog Index

1. WunderAlertBot (Admin)
1:42 AM GMT on July 11, 2013
haiticonnexion has created a new entry.

Viewing: 1 - 1

Page: 1 — Blog Index

Top of Page

About haiticonnexion

Environnement/Weather stories related to Haiti. Also stories of storms or scandals in Haiti.Sujets d'intempéries,de tempêtes aux sens propre et figu

haiticonnexion's Recent Photos

CARIBBEAN SUNRISE
Caribbean Sunrise
Rainbow after heavy rain in Little Rock-AR
Labadie, Haiti